Association Fran�ois Guiguet

Quelques expositions à voir

Beaujolais : arts, hommes et territoires de la Révolution à nos jours

du 19/10/2019 au 16/02/2020
Musée / Lieu : Musée Paul Dini

Dans le cadre de la labellisation Pays d’art et d’histoire du Beaujolais, l’exposition s’intéresse aux hommes et aux femmes qui ont contribué à construire ce territoire et à en faire la renommée : de personnages historiques comme les époux Roland sous la Révolution au musicien-comédien Maurice Baquet, le public ira à la rencontre de personnalités beaujolaises issues du monde scientifique, industriel et artistique, mais aussi d’anonymes dont les visages nous sont connus par la photographie amateur du début du 20e siècle. Ainsi se dessinera l’identité de ce nouveau Pays d’art et d’histoire à travers les beaux-arts, la photographie, l’affiche…

L’exposition est le résultat d’un travail commun entre le musée et le service de l’animation de l’architecture et du patrimoine de Villefranche. Elle est conçue en partenariat avec le musée Nicéphore Niépce de Chalon-sur-Saône.

Chemins d'étoiles . Reliques et pèlerinages au Moyen Age

du 30/06/2019 au 10/11/2019
Musée / Lieu : Musée de Saint-Antoine l'Abbaye

2019 marque 9 siècles d’histoire avec la dédicace en 1119 du premier sanctuaire par le Pape Calixte II. A l’occasion de cet anniversaire exceptionnel, le musée de Saint-Antoine-l’Abbaye s’associe au diocèse ainsi qu’à la commune et à l’office de tourisme Saint-Marcellin Vercors Isère pour une programmation particulièrement riche. Conférences, célébrations mais également animations diverses avec notamment un concert de l’Ensemble Vox in Rama autour des manuscrits conservés dans le trésor de l’église abbatiale.

Plus d’informations sur les sites des partenaires de l’événement :

Paroisse St Luc du Sud Grésivaudan : https://www.diocese-grenoble-vienne.fr/stlucsudgresivaudan.html

Office de tourisme : https://www.tourisme.saintmarcellin-vercors-isere.fr/

Mairie de St-Antoine-l’Abbaye : http://www.saint-antoine-labbaye.fr/

Johan Barthold Jongkind

du 15/06/2019 au 23/09/2019
Musée / Lieu : Musée Hébert

Le bicentenaire de la naissance du peintre hollandais Johan-Barthold Jongking est une occasion de redécouvrir ses œuvres. L’artiste, qui a choisi la France pour vivre et pour peindre, a fait de nombreux et longs séjours à Pupetières et à la Côte-Saint-André où il est enterré. Le parcours de visite de l’exposition évoquera, à travers huiles et dessins, sa vie à Paris et sa bande d’artistes, mais aussi ses séjours en Normandie, à Nevers et finalement en Isère, où il mourra, déjà reconnu pour le modernisme de ses aquarelles marquées par son travail en plein air.

 

Indigo Vêtements et textiles du monde

du 18/05/2019 au 17/11/2019
Musée / Lieu : Musée de Bourgoin-Jallieu

Dans l’histoire de la teinture des textiles, l’indigo occupe une place prépondérante. Ce pigment végétal, connu depuis plus de 4 000 ans, a en effet suscité un engouement universel.

Créée par la collectionneuse Catherine Legrand, cette exposition vous entraîne dans un tour du monde exceptionnel, du Japon à la France en passant par la Chine, l’Inde, le Moyen-Orient,  l’Afrique ou l’Europe de l’Est, dans tous ces pays où le quotidien se teint en indigo. À partir de vêtements de fêtes ou de vêtements modestes de travail, de l’uniforme du postier au kimono du pêcheur, les textiles présentés vous invitent à suivre un périple bleu mettant à l’honneur la richesse des nuances, la variété des formes, des cultures et des identités, tout en démontrant l’universalité de savoir-faire partagés par les teinturiers du monde entier.

Nouvel accrochage du musée du Monastère Royal de Brou

du 18/05/2019 au
Musée / Lieu : Musée de Brou

Après l’aménagement des appartements de Marguerite d’Autriche en mai 2018, la refonte du parcours de visite du monument se poursuit par l'accrochage revu du musée. Il privilégie une approche plus thématique que chronologique.

Le parcours est enrichi d’œuvres sorties des réserves et de prêts exceptionnels. Peintures, sculptures, et objets d’art sont davantage associés pour renouveler votre plaisir d’un voyage au fil de l’histoire de l’art.

Les collections des XVe et XVIe siècles trouvent une place d’honneur dans la Grande salle, naguère appelée « salle des États ». Suivent ensuite les œuvres « Troubadours » (XIXe siècle) dont le monastère possède l’une des plus belles collections de France.

La section XIXe et XXe fait l’objet d’un soin particulier. Romantiques, paysagistes, orientalistes jusqu’aux premiers modernes, rythmeront votre redécouverte d’un siècle foisonnant de courants, sans oublier le maître Gustave Doré.

L'art et la matière. Prière de toucher

du 13/04/2019 au 22/09/2019
Musée / Lieu : Musée des Beaux Arts de Lyon

L’art et la matière. Prière de toucher vous invite à vivre une nouvelle expérience sensorielle de la sculpture.
Offrez à la paume de vos mains une contemplation tactile de chefs-d’œuvre de la figure humaine de l’Antiquité au XXe siècle.
Exceptionnel !
Cette exposition est le fruit d’une coopération exceptionnelle menée avec six musées de beaux-arts en France et menée en collaboration avec des personnes en situation de handicap visuel.

Esprit de poudre, parfums d'esprit - Acte 2

du 04/03/2019 au 10/11/2019
Musée / Lieu : Musée de Saint-Antoine l'Abbaye

« Lorsqu'à mon esprit surgit le souvenir de ma grand-mère, me parvient alors le parfum poudré de ses joues. En héritage, j'ai conservé son poudrier d'argent.» Philippe Gayet

Acte 2 de l’exposition proposée en 2018, cette nouvelle présentation invite à entrer dans l’antre feutrée du boudoir à la rencontre de fascinants poudriers, d’étonnantes houppettes et autres poudres de riz parfumées.
Connue dès l’Antiquité, la poudre de riz, certainement d’origine asiatique, ne semble avoir été introduite en France qu’à partir du XVIe siècle par Catherine de Médicis.
Au XVIIIe siècle, le boudoir apparaît et s’impose comme un espace spécifiquement féminin au décor raffiné. Il est le lieu par excellence où toute dame de qualité aime à se retirer pour peaufiner sa toilette, se poudrer à l’aide d’une houppette en duvet de cygne, parfois pour écrire sa correspondance ou même recevoir en toute intimité...


Après la chute de l’Ancien Régime et l’émancipation progressive des femmes, le poudrier devient un accessoire nomade. Rempli d’une poudre de riz plus compacte et aseptisée, il comporte parfois miroir et rouge à lèvres dans de charmantes minaudières.


L’exposition retrace cette histoire de la féminité à travers l’étonnante collection de poudriers de Philippe Gayet, pulvipyxiphile passionné.


Association loi 1901 François Guiguet - Tous droits réservés - 2008 - Crédits : F.K Creations